Qui a recours au leasing d'entreprise ?

Quand une entreprise a besoin d'outillage, de biens d'équipement, de véhicules utilitaires ou encore de biens immobiliers, elle n'a pas forcément les moyens de se les payer. C'est pourquoi elle se rapprochera de http://www.locam.fr/le-leasing-de-a-z/wiki-lease/comment-financer-du-materiel-et-des-equipements-professionnels pour conclure un contrat de leasing d'entreprise.

Le principe est le suivant : elle s'adresse à un établissement de crédit, que l'on appelle aussi bailleur, qui va acheter les biens en vue de les lui louer. Ce qui est intéressant c'est qu'il n'y a pas d'apport à donner en début de leasing d'entreprise, contrairement à d'autres formules de financement. Il faudra juste que l'entreprise verse une somme mensuelle forfaitaire au bailleur. Vous l'aurez compris, dans un leasing d'entreprise, il y a trois acteurs qui interviennent : l'entreprise utilisatrice, le bailleur et le fournisseur de matériel.

Leasing d'entreprise : comment ça marche en fin de contrat?

Le contrat de leasing d'entreprise est conclu pour une durée déterminée. À la fin, trois possibilités sont envisageables :
  • l'entreprise utilisatrice n'a plus besoin de ce bien et ne souhaite donc pas donner suite. Bien sûr, elle n'est aucunement redevable envers le bailleur
  • l'entreprise souhaite reconduire le contrat pour une nouvelle durée déterminée
  • désormais l'entreprise préfère acheter le bien. Et bien sûr, ce sera au prix de l'occasion !
Quand une entreprise passe par le leasing d'entreprise, elle bénéficie d'avantages non négligeables. Ainsi, d'un point de vue fiscal, elle profitera de déductions d'impôts. Sans oublier qu'elle saura préserver sa trésorerie et respectera son budget mensuel.